L'analyse

Le développement personnel, c’est quoi au juste ?

C’est une attitude qui consiste à aller à l’intérieur de soi pour trouver la solution aux problèmes de la vie : la santé, les épreuves, le stress… Il existe une multitude d’ouvrages sur le sujet, qui disent globalement tous la même chose : « Vous pouvez agir face à ce qui vous arrive et vous pouvez tirer parti de ce qui vous arrive. » J’ai reçu des dizaines de témoignages positifs, me disant « Ce livre m’a sauvé la vie ».

Pourquoi cette vogue ?

Avant, c’est la religion qui régulait nos vies : aller à la messe, pratiquer la charité et accéder à l’au-delà… Ce temps est révolu. Alors qui va bien aujourd’hui ? Qu’est-ce qu’une vie réussie ? La réponse incombe désormais aux individus. C’est une chance, et aussi une charge. Tout simplement, celui qui a réussi est celui qui a choisi sa vie et s’y sent bien.

Est-ce le comble de l’individualisme ?

Le développement personnel célèbre l’individu comme jamais auparavant sans doute dans l’histoire. Mais ce n’est pas de l’égoïsme. Depuis les années 2000, il englobe le vivre-ensemble, qui est une préoccupation de plus en plus importante pour la collectivité. L’idée directrice étant que l’on ne pourra vivre ensemble qu’à partir du moment où chacun se sentira bien, en accord avec lui-même. Ce qui peut sembler très optimiste…

Du bien-être au marché du malaise. La société du développement personnel - PUF, 2014.

Nicolas marquis,

sociologue, auteur d’une thèse* sur les lecteurs d’ouvrages de développement personnel

“Qui va bien, aujourd'hui ?”